Tag Archives: Naissances

Rdv psy + Annonce

2 Juil

Mardi dernier, rdv obligatoire avec la psychologue de l’hôpital avant le début du traitement. Deux choses pmesque en moins d’une semaine, c’est du complètement fou.
Dans la voiture, je glisse à l’homme qu’il peut s’exprimer, que comme c’est un rdv en couple, il faut donc qu’il participe… Le minimum syndical quoi…
Tu sais j’t’avais dis que mon amoureux était pas une pipelette en puissance…

La psy est agréable, elle pose des questions, elle semble vraiment comprendre. On lui raconte le petit bout de chemin parcouru, nos craintes, notre vie de couple depuis l’annonce… Enfin, JE raconte, l’homme complète parfois mon récit.
Je parle en mon nom et de mes propres ressentis sans inclure celui de l’amoureux. Je veux qu’il dise lui, ce qu’il en pense, où il en est, ce qu’il ressent. Je constate alors qu’il vit beaucoup mieux les choses que moi, qu’il arrive à vivre avec. Je l’envie.

Pendant notre entrevue, elle précise à deux reprises que « il y’a environ quatre tentatives fiv » et « qu’il est possible que cela ne fonctionne pas ».
On le sait. On est pas surpris par cette annonce. J’aurais voulu pouvoir la couper au montage, mais malheureusement impossible.
Après tout, c’est son job de prévenir. De s’assurer que les personnes en face d’elles soient bien conscientes que la médecine ne fait pas toujours des miracles.

Elle m’encourage à voir ma psy de façon plus régulière. Je lui dis que je n’ai pas toujours des choses à lui dire, que lors de notre dernier rdv je ne savais plus quoi lui raconter. Elle termine en disant que les silences sont aussi bons et qu’il n’est pas nécessaire d’y aller uniquement lorsque l’on a des choses à dire.
Je me demande si ma psy à est la « bonne ». Si elle et moi c’est du sérieux ou si il faudrait que je pense à en voir une nouvelle. Je ne sais pas. Il faut que je réfléchisse au sujet. Je n’ai pas de moyen de comparaison. Et puis c’est 55 balles à chaque consult alors financièrement y aller une fois par semaine, c’est compliqué puisque j’ai dépensé tout mon flic chez Kook**.

Je la remercie de nous avoir reçu et ajoute qu’à notre ancienne clinique, aucun rdv de ce genre n’avait jamais été mentionné et que je trouve ça vraiment dommage. Je suis contente qu’on est changés de centre. Je me sens mieux ici.

Hier soir, 21 heures, pendant notre soirée film, je reçois un mms sur mon portable.
Photo de nouveau né.
Putain ! C’est ma plus ancienne amie qui a accouché. Je redoutais, c’est arrivé. Le message accompagnant expose au monde leur bonheur « ils sont aux anges », j’imagine assez bien. Quelle chance ils ont.
Et puis cette phrase anodine pour le commun des mortels, pas pour une infertile qui payerait un demi million d’euros, at least, pour avoir un bébé : »après s’être faite attendre quelques jours supplémentaires, celle qu’on aurait pu appeler Désirée s’appellera finalement… ».
Une heure après, j’ai réussi à aller puiser au fond de moi un : « C’est super, félicitation, gros bisou ».
« Désirée » dixit la PB de C2 qui a commencé les essais bébé six mois après nous. Comment diiiire, Désirée parce que la ptiote est restée deux jours de plus longtemps au chaud avec le ventre de sa maman ?!? Ou désirée parce que tu as attendu 2, 4, 5 ans et même toute ta vie pour avoir un bébé ?

Comment se fait-il que je n’arrive pas à me faire à la grossesse de certaines et que d’autres grossesses me sont plus facile à avaler. Je ne sais pas. Ma maman dit que ce sentiment que j’éprouve à l’égard de la grossesse de cette amie n’est pas bon. Je le sait ! Mais je ne contrôle pas, tu comprends bien !
Je suis désolée de ne pas ressentir un élan démesuré de bonheur à l’annonce de cette naissance. Je m’en veux ! Je n’arrive pas, c’est tout.

image

Publicités