Tag Archives: anniversaire

1825 jours

31 Juil

C16
J-19 avant coelioscopie

image

J’étais anormalement stable depuis près de trois semaines, presque 4. Je n’avais pas pleuré une seule fois. Genre pas une larme. Complètement crazy.
J’ai même dit à ma cousine de me garder les robes qu’elle avait acheté pour sa fille de un an, une fois qu’elles seraient trop petites (grande première, moi qui était incapable de dire ce genre de chose, je me suis surprise !). C’est à dire que je pouvais pas laisser filer les robes JPG et Son*a Rick*iel, hein ! NO WAY. (objectif 1 : faire un gosse, objectif 2 : faire une fille, pour porter les robes – haha). JOKE. Donnez moi n’importe quoi, mais donnez moi un bébé !!!
Ok, j’arrête.

Hier en allant sur le fofo PMA de mon blède, j’ai compris que les prochaines fiv dispo à l’hôpital seraient pour janvier 2015. Janvier 2015.
Putain, mais c’est pas vrai ?! On est dans Big Brother là ? Est ce que quelqu’un me filme pour voir à partir de quand je vais m’attacher une corde autour du cou ? Je me reprends 5 mois d’attente dans la vue ??
Attendre encore plusieurs mois avant d’avoir une chance de pouvoir espérer ?
Mais c’est trop long ! Il va avoir le temps de revenir mon Hydrosalpinx de marde après mon opération de fin août !

Voilà, voilà comment j’ai glissé lamentablement de mon fil, sur lequel j’essayais de me maintenir tant bien que mal. Je suis une équilibriste débutante. C’est écrit dans mon cv.

En parlant de cv, je n’ai pas postulé pour le poste qui me plaisait bien. Je ne me sents pas capable de gérer sur les deux tableaux. Pour le moment, je vais rester comme cela, j’ai fait le tour de mon poste actuel mais il ne laisse du temps pour me rendre à des rdv et m’apporte le confort de maîtriser mon métier donc de ne pas trop stresser. Un nouveau travail m’aurait demandé beaucoup trop d’investissement, juste au moment où je n’aurais pu en donner.
Mauvais plan.

Bref, revenons à nos moutons…
Apprendre que le centre était saturé jusqu’à la fin de l’année m’a  énormément attristé, bien entendu. Cette fois, contrairement à d’habitude, je ne me suis pas cachée sous la douche pour pleurer. J’ai fondue en larmes devant mon Amoureux et il m’a serré très fort dans ses bras. « T’inquiète ça va aller, et puis, ça nous laisse le temps de finir la maison ! ». (…)

Paragraphe Chamalow :
Aujourd’hui, cinq ans que l’on s’est rencontrés.1825 jours. Heureusement qu’il est là. Je l’aime tellement. ❤ Je vous passe les "il est ce qui m'est arrivé de plus beau" mais je le pense sincèrement. Dans 10 ans, quand on aura réglé tous nos problèmes, je lui demanderai de m'épouser 🙂

En attendant, je vais essayer de profiter de mes vacances à la maison, voir ma nouvelle Copine qui est dans une situation similaire, me focaliser sur les moments qui arrivent, sans prévoir dans mon rétroplanning ce qui arrivera en 2015. Arf. Compliqué.

Nous avons pris nos billets d’avion pour nos vacances en octobre. J’ai compris qu’il ne fallait pas attendre et bloquer sa vie autour de la PMA. Tu vois que j’apprends des choses quand même ! Alors, à défaut de fiver en fin d’année, je voyagerai.

image

Bisou, je file manger des tomates bio de mon jardin, il paraît que comme les Pitchs, c’est bon pour la fertilité…haha.
Je post dès que je suis à nouveau operationnelle après la coelio.

Pensées xxx

365 jours

10 Avr

image

365 jours que nous avons en nous le doux espoir d’un jour pouvoir te toucher et te rencontrer.

Je sais que 365 jours peu paraître peu par rapport au parcours de certain(e)s, beaucoup plus long et plus douloureux. Je suis d’ailleurs souvent surprise et émue de voir la force qui se dégage de vos parcours.
Pour moi, c’est déjà le bout du monde, un sablier qui s’écoule doucement et une question qui ne cesse de ce répéter : « Va t-on un jour y parvenir ? ». LA question à 1 million !

Parfois je me surprends à avoir envie que tout cela soit derrière nous, peut importe l’issue. D’en avoir fini avec les découvertes médicales, les prise de sang, les médecins, l’angoisse mais surtout l’attente.

365 jours m’arrivent en pleine tête me rappelant à quel point j’aurais voulu me réveiller très vite de ce cauchemar. Loupé.

Le plus dur, c’est que nous sommes jeunes, en bonne santé (= capable de mettre un pied devant l’autre, je te parle pas de bonne santé intérieure bas du ventre ni de la tronche de mes trompes) et que nous sommes incapables d’être Heureux pleinement.

Que j’ai beau essayé de relativiser, aller mieux, il m’est impossible de concevoir de passer encore 60 ans encore sur terre sans cet enfant que nous attendons tant.
Que j’aime tellement mon amoureux et que je me suis toujours jurée de faire ce qui était en mon possible pour le rendre heureux tous les jours de ma vie.

Cependant, de cette première année écoulée à t’attendre, j’ai essayé de tirer des enseignements. Qu’est-ce que tout cela ma appris ? J’y travaille.

En ce moment même, j’essaye d’adopter lentement mais surement la théorie « Comment être heureux au quotidien » (lecture du moment, conseillée par Mrs F : Vivre la psychologie positive de Martin Seligman). De plus, je trouve mes rdv chez ma psy très constructifs et pleins de bons sens (je ne cesserais jamais de conseiller le suivit psy dans un parcours de vie un peu compliqué).

Joyeux anniversaire à nous deux ! Quant à moi, j’ai fait un vœux.