Chute sans fond

29 Avr

b0b721f03da2a79b5cf5ae1d3ff7d6aa

Ca allait bien depuis quelques jours. Bon , j’avais des baisses de tensions moral mais rien de bien long.

J’avais réussi à diviser mes visites sur le net par deux pour prendre du recul avec tout ça. Ne pas manger de l’infertilité et de la pma à tous les repas.

Mais aujourd’hui, chute terrible dans les abysses de la terre. Je ne cesse de pleurer. En silence pour ne pas que l’homme me voit… Je ne veux pas lui imposer ma tristesse…

Je me bats pour essayer d’aller bien durablement mais cela semble vraiment impossible. Je suis comme nageant la tête hors de l’eau mais me sentant tirer et aspirer vers le fond, prête à me noyer.

Je me suis presque faite à l’idée que je n’aurai jamais cette place dans le train. Je me force à essayer de penser et me convaincre du contraire mais je n’y parviens plus. Je suis sans espoir. Je me déteste de rendre les armes si vite. Je m’en veux tellement. Je me pensais plus courageuse. Mais je n’y arrive pas !

Je suis comme vide sans même avoir commencé et résignée. J’essaye de me répéter les conseils de ma psy « on verra », mais ce « on verra » ne m’apaise pas.

Je porte mon masque. Je suis là, j’entends mais je n’écoute pas. Je trouve tout ca trop dur a gérer.

Je ne veux pas devoir supporter une vie sans enfant. J’en serai incapable. Ca fait tellement mal. Je suis abbatue. Je suis sur un bateau perdu au milieu d’une tempête. Je sais que la nuit apaise les maux et que demain sera sûrement meilleur.

DNLGrosseP.

Publicités

22 Réponses to “Chute sans fond”

  1. MissDream avril 30, 2014 à 7:25 #

    Courage ma belle. C’est pareil ici, des hauts et des très bas. Des sourires un jour, la tristesse le lendemain. J’étais la reine du masque « tout va bien, pump it up » mais maintenant je ne peux plus. Ça ne va pas, c’est comme ça, il n’y a qu’à supporter ma tête de blasée. Il ne faut pas désespérer. Les doutes sont inévitables (malheureusement). Essai de profiter des jours fériés pour sortir, te changer les idées, c’est toujours ça de pris.
    Bisous de réconfort

  2. damelapin avril 30, 2014 à 8:29 #

    Courage ma belle, les coups de mou ça arrive. Mais ne baisse pas les bras tant que tu n’as pas essayé, tant que tu n’as laissé la chance aux FIV. ça va bientôt se débloquer, crois y. bisous

  3. Biquette avril 30, 2014 à 8:05 #

    Courage. je te souhaite de très vite recevoir un petit signe, de voir fette lueur d’espoir qui te permettra de te relever de ta chute.
    Gros bisous ❤

  4. chastar mai 2, 2014 à 9:37 #

    je ne peux que comprendre ce que tu décris, le vivant en ce moment au quotidien avec Chastararette…Je t’envoie plein de pensées positives et chaleureuses, beaucoup de courage, et surtout, gardez espoir, soyez unis ; tu n’es pas seule, même si en tant qu’homme on a souvent un rôle secondaire, permet à ton homme de pouvoir te consoler, te prendre dans ses bras, ne t’isole pas, ça ne te soulage pas, et c’est frustrant pour lui! bises

    • bulle007 mai 2, 2014 à 6:55 #

      Merci à toi pour tes messages toujours très gentils, tu es chouette ! Bisette

  5. Ginette mai 3, 2014 à 6:21 #

    Je t’envoie des rayons de soleil … en espérant qu’ils éclaireront le bout du tunnel ….

  6. compoteen mai 3, 2014 à 9:21 #

    On passe tous et toutes par ces moments d’épuisement moral, et c’est normal, c’est humain. Tu es courageuse et sûrement plus forte que tu ne le pense, tu verras, le soleil est peut être loin derrière les nuage mais il brillera a nouveau.
    Courage et plein de bises.

    • bulle007 mai 7, 2014 à 12:08 #

      Merci, c’est gentil…Il faut que je réapprenne à me faire confiance ! J’aimerai tellement mettre un pied en dehors de cette déprime qui m’habite !
      Je reconnais un peu de mon histoire dans ta rencontre avec ton amoureux ! Haha 🙂
      Bisette

  7. zezette veut un razmoket mai 3, 2014 à 11:57 #

    Coucou bulle,
    J’espère que tu as repris des forces pour pousser ces vilains nuages de tristesse
    Je souhaite a ton pti cœur tout le soleil du monde!!
    Bizzz

    • bulle007 mai 7, 2014 à 12:09 #

      Coucou Zezette, ils sont très lourds à pousser mais aujourd’hui ça va mieux ! Ca fait un bout que tu n’as pas écris sur ton blog …
      J’espère que tu vas bien.
      Bisette

  8. Choubakette mai 4, 2014 à 11:20 #

    Joli blog Bulle. Non non non, tu ne dois pas perdre espoir… Rien n’est fait (ou presque), rien n’est perdu. Tu dois t’accrocher, tout ça en vaut la peine. Référence pourrie mais regarde Pekin express (oui, j’ai honte mais j’adore et je regarde aussi): ben c’est pas celui qui partait vainqueur qui arrive au bout. Le chemin est long, sinueux, tortueux, hyperdouloureux mais il y a le fruit de votre amour à la clé, et pour cela tu dois te battre. Prends soin de toi, bichonne toi. Ca va aller, nous allons (devons!) y arriver. Big bisous

    • bulle007 mai 7, 2014 à 12:20 #

      Est ce que tu peux m’adopter ? : Je veux que ce soit toi mon médecin généraliste (:
      Grosse Bisette

  9. vannouch mai 14, 2014 à 9:19 #

    J’espère que ça va mieux.
    Et j’espère ne pas me tromper : Bon annif ma bulle !!! que cette année soit ton année (et la mienne aussi 😉 ), celle du +++ !!!
    j’ai mis un mot sur le forum. Je t’embrasse fort !

  10. compoteen mai 17, 2014 à 8:21 #

    Coucou bulle! Comment te sens tu? J’espère que l’arrivée du soleil réchauffe un peu ton petit cœur 🙂 plein de bises!

  11. Mrs F. mai 17, 2014 à 9:24 #

    Comme je te comprends. .. moi aussi j’ai ressenti le besoin de prendre du recul… il ne s’agit pas de baisser les armes…ces moments de désespoir sont compréhensibles. Prends le temps qu’il te faut… bisous

  12. Cloudy mai 19, 2014 à 7:38 #

    Il faut l’accueillir la tristesse , le désespoir… pour rebondir.
    A mon avis, il est toujours plus facile de rebondir à deux.
    Impose-t-on seulement la tristesse à l’autre quand elle s’impose à nous ?
    On est plus forts à deux.
    Essayes 😉

  13. Héloïse (it's a mum's life) juin 26, 2014 à 7:13 #

    Bonjour, je suis une maman qui n’a pas eu de souci pour tomber enceinte, mais à qui on avait dit que je ce ne serait peut-être jamais le cas. A l’époque, j’avais 17 ans, et j’ai vécu cette nouvelle comme un coup de couteau dans le cœur, en me disant pareil, que jamais je ne pourrais imaginer une vie sans enfant. J’ai eu de la chance, mais je voulais juste vous dire que, même si je ne peux pas comprendre votre souffrance, je compatis ! Et je vous souhaite bien sûr d’avoir très bientôt ce joli petit bébé tant attendu…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :